Hard Corps

Première : 19/03/2019

Festival What's Up, Lyon

Chorégraphie :     

Danseurs :              

Musique :   

     

Musiciens :             

     

Eloïse Grastilleur / Grégoire Manhes

Eva Aubigny, Bastien Charmette, Eloïse Grastilleur, Grégoire Manhes

 

Sami Naslin

Sorie Bangura, Miguel Filipe,

Felix Leclerc, Mathilde Barillot

Que ce soit les battements de coeur, les claquement de langues, la voix ou encore les percussions corporelles, le rythme et le battement font partie intégrante du corps humain.

 

Créée dans le cadre du festival What's Up, HARD CORPS  revisite le matériel d' En Corps. Proposant une vision plus sombre et plus aggressive, les tableaux sont cette fois-ci centrés sur la notion de percussion. 

En Corps

Première : 16/11/2018

Théâtre Astrée, Villeurbanne

Chorégraphie :     

Danseurs :              

Composition :   

     

Musiciens :             

Visuel :     

Eloïse Grastilleur / Grégoire Manhes

Eva Aubigny, Bastien Charmette, Marco Mary, Grégoire Manhes

 

Grégoire Manhès / Sami Naslin

Sorie Bangura, Mathilde Barillot, Julie Goussot, Olivia Martin,

Sami Naslin

Christophe Manhes

Le "corps", véritable cocon qui ne cesse de se modeler au fil du temps. Il fait office de fil conducteur et lie les neufs tableaux qui constituent cette pièce. Chaque partie se concentre sur une partie du corps, que ce soit par la mise en contrainte, l'oubli, la valorisation ou encore l'imagination.


Créée pour quatre danseurs et cinq musiciens, cette pièce mêle (au sens premier du terme)  sons et gestes, et l’on ne sait plus qui, du corps, des instruments ou de la musicalité des êtres, mène la danse.

Salle 608

Première : 05/05/2018

Les Subsistances, Lyon

Chorégraphie :     

Danseurs : 

Composition :   

    

Scénographie :

Avec la participation de :

     

Eloïse Grastilleur / Grégoire Manhès

 

Eloïse Grastilleur, Grégoire Manhès

Grégoire Manhès

Dirigée et enregistrée dans les studios du CNSMDL par Romain Camiolo  

Océane Lutzius

Clémence Rauber, Titouan Poisson,

Jean Soubirou

Trois murs, une porte, une table et des magazines. Un tableau de mauvais goût et une horloge qui ne cesse de tourner...

Les salles d'attentes font partie de notre quotidien et pourtant des choses inexplicables y ont lieu. On ne sait jamais combien de temps on y passe et tout semble amplifié, comme plongé dans une dimension parallèle...

Créée dans le cadre des "Cartes Blanches au CNSMDL", Salle 608 est un duo qui traite du monde étrange des salles d'attente..

Human Tribe

Première : 04/05/2018

Les Subsistances, Lyon

Chorégraphie :     

Danseurs :              

Musiques :     

     

Masques :

Grégoire Manhes

Yannis Brissot, Océane Crouzier, Eloïse Grastilleur, Nagaline Gomis, Julien Klopfenstein, Zoé Lakhnati,      Erwin Le Goallec, Julien Meslage,

Alexandre Nodari,

Extrait de "Road to Stamping Ground" par Jiry Kylian / "Hagia Sofia" de Secret Chiefs 3 /  "Human Tribe" d'Anakronic

Garance Wullschlegger

Human Tribe est une pièce pour neuf danseurs qui se concentre sur la notion de groupe.

Inspirée par les danses tribales des pays dogons, wacky et autres danses des masques, la pièce soulève une question : Comment garder son individualité tout en faisant parti d'un groupe ?

Sur des musiques électroniques des groupes Anakronic et Secret Chiefs 3, le groupe évolue et s'empare de l'espace sans jamais laisser place au vide. 

Les masques font partie intégrante de traditions tribales. Garance Wullschlegger, ancienne étudiante à l'ENSBA de Lyon, a confectionné neuf masques en s'inspirant des emojis, des masques chinois, africains. Chaque masque est différent et marque pourtant un signe d'appartenance au groupe.

Tout l'exercice de cette création repose sur l'équilibre des danseurs au sein d'un groupe, d'une communauté vivante. 

Déclinaisons

Première : 16/03/2018

École Nationale Supérieure des Beaux Arts de Lyon

Conception :     

Danseurs :              

Composition :   

     

Scénographie :             

     

Nangaline Gomis, Grégoire Manhes,

Charlotte Hermant

Nangaline Gomis, Grégoire Manhes

 

Sami Naslin​

Charlotte Hermant

Chaque pas est une chute, une redécouverte d’un espace intérieur en mouvement, un instant minime où le temps se suspend. Le chemin se déforme sous nos yeux, le quotidien coule et l'inconnu nous surplombe. 

Crée à l'occasion des "Scénodanses", projet collaboratif entre les élèves en design d'espace de l'ENSBA et des danseurs du CNSMDL, Déclinaisons est bancale. Entre perte d'équilibre, ambiance lourde et mise en apesanteur, les repères disparaissent et laissent place à une déformation du réel.

Guys

Première : 23/06/2017

Les Subsitances, Lyon

Chorégraphie :     

 

Danseurs :     

     

Composition :   

                

     

Denis Cabrol / Grégoire Manhes

Denis Cabrol, Grégoire Manhes

Grégoire Manhes

Dirigée et Enregistrée dans les studios du CNSMDL par Thibault Cohade

Guys, c'est deux amis qui décident de créer une pièce courte et qui regroupe leur passions communes : le jazz, l'humour et la danse. Ce duo crée à l'occasion des "Cartes Blanches" du CNSMDL, baigne dans une ambiance jazz et décomplexée. Imaginée comme un hommage aux comédies musicales mais également aux pièces américaines telles que "Fancy Free" ou

"Who Cares, l'ambiance est  la fois burlesque,

détendue et pleine de légèreté.

C'est avec cette pièce que Grégoire Manhès commence à travailler avec ses propres musiques. Il écrit donc cinq courtes compositions pour sept musiciens du CNSMDL, allant puiser son inspiration chez Claude Bolling, Michel Legrand ou encore Ludovic Bource.