Killing Time

Director's Cut

Réalisation /Chorégraphie / Musique : Grégoire Manhes

Directeur de la Photographie : Aaron Belabid

Interprètes :   

 

 

Musiciens :             

Océane Crouzier, Arnaud Daffan, Eloïse  Grastilleur

Jeanne Apparailly, Salomé Kirklar, Imane Mahroug, Lydie Souppaya,

Johanne Sans

Montage

Caméras /Éclairages :

 

Étalonnage / Régie Générale​ :

 

Mixage / Sound Design :     

 

Générique / Visuels              

Aaron Belabid

Aaron Belabid, Corentin Tholin

Didier Serciat

Sacha Mathelet

Christophe Manhes

Producteur Executif​ :

Co-Producteurs :

 Naïka Films

Duck-Billed Company

Didier Serciat

Duck-Billed Company Logo
logo%20nai%CC%88ka%20-%20fond%20noir_edi

"Trois personnes oisives se retrouvent régulièrement pour jouer aux cartes. Un soir, lassées de parier de l’argent, elles se rendent compte que jouer n’a plus rien d’excitant. Gagner de l’argent n’est plus une motivation suffisante et il n’y a finalement plus d’enjeu. Elles décident alors de pimenter leur partie et de changer les règles : 

 

Le perdant de la prochaine partie perdra la vie."

 

Grégoire Manhes réinvente sa pièce sous forme de moyen-métrage chorégraphique en conservant l'ensemble du matériel d'origine et

jouant avec tous les outils qu'offre le Cinéma afin de créer une œuvre atypique.

Proposant une nouvelle façon de narrer une histoire, ce moyen-métrage chorégraphique marie Danse, Musique et Cinéma de façon tout à fait novatrice. Dénuée de dialogue, la narration de Killing Time passe par le mouvement, le son, la musicalité du montage et la mise en scène. La gestuelle atypique du chorégraphe associée à l'oeil de la caméra et

à la musicalité aiguisée des interprètes font de ce film une œuvre singulière.

Film muet à la pantomime contemporaine, Killing Time - Director's Cut

est un huis-clos à suspense qui ne ressemble à rien d'autre. Grâce à une intrigue simple mais redoutable, Grégoire Manhes plonge le spectateur au cœur d'une véritable descente aux enfers.

"A film that captivates you with every frame.
Exceptionally done in terms of visual style, storytelling, and non-communication."


1st Monthly Film Festival - Mai 2021

LAFA21_Official_Selection_vector.png

Best Dance Film

Winner_Black_-_PNG.png

Best Cinematography
Best Crime

Winner Laurel.png

Best Experimental

TIFF Laureal.png

Best Silent Film

1st_Monthly_Film_Festival_Winner_BLC.png

Best Experimental Film

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/6